mardi 30 mai 2017

Terril St Pierre

 Terril Saint-Pierre  à  la   Ricamarie.
                                 Sur  le  versant  Nord-Ouest  de  la  vallée  de  l’Ondaine,  on  devine  encore  au  dessus  de  la  Ricamarie  à  travers  le  feuillage  envahissant  la  coloration  rouge  du  terril  Saint-Pierre  ( crassier  à  Saint-Etienne  )   résultat  de  la  combustion   lente   des  déchets  de  triage  et  de  lavage  du  charbon  brut  remonté  de  l’exploitation  du  Puits  Pigeot  et   déversés  ici.


                                  En  visite  sur  ce  terril ,  on  est  surpris  par  l’étendue  en  surface  et  en  équipements  de  cette  extraction  de  remblais  :  accueil,  parking,  bascule,  routes  de  desserte,  extraction,  concassage,  calibrage,  stockage  et  chargement  de  gros  camions  avec  d’énormes  pelles.

                                  Trois  chantiers  s’activent  sur  ce  vaste  terril  :

-  Un  d’extraction  dans  la  masse  des  schistes  brûlés  et  concassés  à  la  base  .
-   Un  2e  de  déblais   de  béton  transportés  ici  pour  bénéficier  du  broyeur  en  place  .
-   Un  3e  de  moindre  importance  pour  concasser  des  revêtements  de  route  à  recycler  .

     Un  petit   stock   d’autres  matériaux  est  présent  pour  satisfaire  une  clientèle  individuelle  .

                                 Pour  diminuer  les  nuisances  de  proximité  sur  la  ville   de  la  Ricamarie,   l’activité  est  réduite    à  3  mois  au  printemps  et  3  mois  en  automne,  car  l’été   le  bruit  est  beaucoup  plus  perceptible  et  les  poussières  plus  volatiles  ;  l’hiver  ce  sont  des  conditions  boueuses qui  laisseraient  des  traces  désagréables.  C’est  pour  cela  que  les  engins  de  broyage  sont  montés  sur  chenilles  pour  aller  s’activer   sur  d’autres  chantiers  durant  ces  deux  périodes  de  sommeil.

                               En  plus, une  retenue d’eau  collinaire  a  été  aménagée  pour  arroser  les  différents  emplacements  d’extraction ,  de  concassage  et  de  trafic  routier.

                               Enfin,  un  imposant et  long  merlon  ( digue  de  terre )  avec route  encastrée  atténue  par  sa  hauteur  les  nuisances  sonores  et  retient  les  poussières  pouvant  atteindre  la  Ricamarie  .

                              Cette  exploitation  pour  limiter  son  amplitude  et  pour  remettre  son  environnement  en  bon  état   s’étalera  sur  15  ans.

                              On  ne  peut  oublier  l’accueil  et  la  compétence  de  nos  Guides   pour  répondre  à  toutes  nos  questions.  Merci  .